spamco : l’art d’attirer du trafic qualifié sur votre site web

le spamco, ou l'art d'attirer du trafic qualifié sur votre site webSi vous gérez un site internet, vous savez très certainement à quel point il est difficile d’y attirer du trafic qualifié. Pourtant, pour beaucoup d’entreprises, de startups et d’indépendants, faire connaitre son activité auprès de son public cible relève de la nécessité économique. Dès lors, comment faire pour répondre à ce besoin de visibilité ? Quelles actions mettre en place, et comment ? Pour vous aider dans cette mission, je vous parle aujourd’hui du spamco, une technique utilisée par les référenceurs web.  

Spamco et référencement naturel

Attirer du trafic sur son site web – et d’autant plus du trafic qualifié – n’est pas une mince affaire. Deux grandes actions sont possibles pour ce faire, qui peuvent être complémentaires : adopter une stratégie de référencement naturel (en utilisant différentes techniques, comme je l’évoque dans mon article 3 conseils pour améliorer votre référencement naturel), ou en passer par le référencement payant (Google AdWords).

Si le référencement payant est simple à mettre en place, il ne donne pas forcément de bons résultats (comme l’indique l’étude de Mediative dont je parle dans l’article référé ci-dessus). De longue haleine et incertain, le référencement naturel offre quant à lui de belles perspectives. Encore faut-il savoir comment s’y prendre et faire preuve de patience, tant il est vrai que ce type de référencement ressemble plus à un course de fond qu’à un sprint.

A l’instar du netlinking, dont je louais les vertus dans l’article netlinking, une technique efficace de marketing digital, le spamco est une pratique qui peut être intéressante à explorer. Mais là encore, il est nécessaire de connaitre les bons usages de la méthode, afin de ne pas passer pour un insupportable spammer, et de saper les efforts que vous déployez dans votre stratégie de positionnement.

Qu’est-ce que le spamco ?

A l’origine, le spamco (spam – commentaire) est une technique de référencement qui consiste à créer artificiellement une grande quantité de commentaires sur des sites tiers, afin d’augmenter le nombre de liens entrants pointant vers le site à promouvoir, et ce dans le but d’accroître sa popularité auprès des moteurs de recherche, donc d’améliorer sa position dans les SERP (Search Engine Results Page).

Si cette pratique a eu son heure de gloire par le passé, force est de constater qu’elle s’essouffle quelque peu, et ce pour deux raisons : d’une part, les moteurs de recherche semblent accorder de moins en moins d’importance à la valeur des commentaires dans le classement des pages, et d’autre part, il existe désormais un arsenal de logiciels permettant de bloquer les commentaires indésirables, à l’instar d’Akismet sur WordPress.

Dès lors, pourquoi rédiger un article sur le sujet ? Quel intérêt, aujourd’hui, d’utiliser le spamco dans sa quête de trafic ? C’est simple : il s’agit d’exploiter le potentiel du spamco dans une vision détachée de la notion de spam. En bref, la technique consiste à rédiger des commentaires de qualité sur des sites web ciblés en amenant de la valeur ajoutée, le tout en vue d’attirer l’attention et de donner envie à l’internaute d’aller voir plus loin.

3 conseils pour un spamco de qualité

Identifiez les sites sur lesquels il est pertinent d’intervenir : ce sont des sites d’autorité dans votre domaine d’activité, qui bénéficient d’une large audience, dont on peut estimer qu’elle contient des leads qualifiés. La qualité des interventions des autres utilisateurs sur ce genre de site est un indicateur à prendre en compte, de même que la quantité (encore que ce dernier critère soit à pondérer).    

Rédigez des commentaires qui amènent de la plus-value : enrichir le propos par une technique, une astuce, une pratique, une expérience, un exemple, etc. L’idée est de sortir du lot, d’attirer l’attention par votre propos, en donnant une information utile et pertinente sur le sujet. Un point de vue atypique, ou tournure d’esprit différente, un commentaire qui prend le contre-pied de l’idée dominante peut être intéressant.

Prenez soin d’instruire les champs qui linkent : si vous souhaitez attirer du trafic sur votre site web, mieux vaut instruire les champs qui linkent. Nom, prénom et adresse url de votre site sont généralement les informations qui accompagnent le commentaire et permettent de le valider. Une fois votre commentaire publié, l’internaute n’aura souvent qu’à cliquer sur votre nom pour accéder directement au lien que vous aurez inséré… à savoir l’adresse url de votre site web !

dimitri kas

j’élabore votre stratégie éditoriale, j’harmonise votre communication écrite et je rédige vos textes web & print, le tout sous caféine, ce qui insuffle arôme à votre contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *