mais pourquoi diable produire du contenu ?

mais pourquoi diable produire du contenu ?Pour toutes celles et ceux qui créent du contenu, cette question relève de l’évidence. Mais on prenant le temps de réfléchir, on peut se demander quel est l’intérêt d’une telle démarche. Pourquoi adopter une stratégie de contenu ? Quels bénéfices peut-on envisager ? Quelles sont les idées à garder en tête lorsqu’on désire créer et diffuser du contenu ? La lecture de cet article vous donne quelques réponses… 

L’ère du big data et de la surinformation

Nous  sommes dans une société de la surinformation. Dans les entreprises, nombreux sont les employés à se plaindre de la surabondance de messages électroniques. Ce phénomène est surtout palpable lors de retour de congés, lorsque vous ouvrez votre messagerie et que vous constatez que, pendant votre absence, votre boite de réception s’est gentiment étoffée de quelques dizaines, voire quelques centaines d’emails en tout genre !

Dans un billet intitulé Arrêtez de lire vos emails et mettez-vous au travail!, Claude Super – expert en gouvernance informationnelle – analyse les dérives liées à l’utilisation massive et abusive de l’email au travail. Selon lui, les entreprises souffrent d’un déficit d’accompagnement au bon usage de l’email, qui péjore la productivité. Ce phénomène de surabondance d’informations ne se cantonne pas aux seuls emails : il en va de même sur le web.

Il suffit de lancer une recherche sur Google pour se rendre compte du nombre astronomique de résultats que le moteur de recherche peut proposer en seulement quelques dixièmes de secondes ! Et cela ne semble pas prêt de s’arrêter… En 2012, IBM estimait que 90% des informations disponibles sur le web avaient été produites au cours des deux dernières années ! C’est dire l’importance de ce que l’on appelle le big data.

Prendre en compte l’évolution des pratiques 

Dès lors, pourquoi produire et diffuser du contenu sur le web ? Quel intérêt, dans un monde numérique où la prolifération d’informations est exponentielle, d’alimenter un phénomène qui semble voué au non-sens ? La réponse est simple : les pratiques liées à l’utilisation du web ont fortement évoluées depuis les débuts d’Internet, et il est maintenant d’usage courant de consulter le web pour obtenir de l’information.

Ce constat m’amène à la réflexion suivante : si vous souhaitez lancer, développer ou consolider une activité professionnelle, établir une stratégie de contenu (on parle parfois de marketing de relation ou de marketing de dialogue) est une voie à ne pas négliger. Certes, une stratégie de contenu ne remplace pas un travail relationnel sur le terrain (comme vous le dirait Rudolf Klaus, expert en réseautage), mais elle est une corde supplémentaire ajoutée à votre arc.

Dans la suite de l’article, j’ai choisi de mettre en perspective les 3 grandes étapes d’une stratégie de contenu pensée pour l’acquisition de nouveaux clients. De manière succincte, j’indique quelles sont les idées essentielles à retenir pour faire de vos prospects des clients, qui peuvent se résumer de la sorte : attirer (se faire connaitre), rassurer (sur l’adéquation entre la recherche et le résultat, le besoin et la solution), convaincre (de votre expertise).

Du prospect au client : la voie de la transformation

Attirer. Il s’agit d’amener le prospect sur votre site internet. En produisant régulièrement du contenu de qualité optimisé pour le référencement, vous donnez à Google des informations qui vont lui permettre de positionner votre contenu dans les résultats de recherche. C’est un travail qui demande du temps, de la constance et de l’analyse. Apparaître dans les premières lignes des résultats de recherche ne se fait pas du jour au lendemain, loin s’en faut.

Rassurer. Un fois sur votre site, vous bénéficiez de peu de temps pour convaincre l’internaute qu’il est au bon endroit, l’attention étant on ne peut plus volatile sur le web. Au premier coup d’œil, l’internaute doit savoir que son besoin va trouver réponse sur votre site. Il y a des questions de design, d’identité et de hiérarchie de l’information qui entrent en jeu, ainsi que des aspects liés à la cohérence du contenu et à la pertinence des informations.

Convaincre. L’idée est de confirmer votre expertise et de vous différencier de la concurrence, afin que votre prospect soit convaincu que vous êtes le bon interlocuteur. Des articles, vidéos, tutoriels et autres animations constituent des éléments à exploiter, car ils donnent des informations utiles à l’internaute et renforcent votre image d’expert. Votre leitmotiv : ne laisser aucun doute sur le fait que vous êtes the right person at the right place.

dimitri kas

j’élabore votre stratégie éditoriale, j’harmonise votre communication écrite et je rédige vos textes web & print, le tout sous caféine, ce qui insuffle arôme à votre contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *