communication et mots

communication et motsRien de plus difficile que de communiquer. Ce qui semble aller de soi pour telle personne soulève d’insurmontables interrogations pour telle autre. L’échange, la discussion, le partage d’expérience, le troc, etc. sont autant de manifestations de notre besoin de communiquer, d’aller vers autrui en vue de donner, et de recevoir. Devenue un domaine à part entière, la communication est une science de l’inexacte qui tente de faire se rencontrer des individus autour de produits, d’idées ou de services. Dans ce vaste champ d’investigation se trouve le mot, cet être solitaire qui, accompagné de ses semblables, fait sens… ou pas !  

Nos expériences façonnent notre vision du monde

Notre capacité de compréhension réside dans notre faculté d’associer des idées. Lorsque nous entendons, voyons, sentons, touchons ou goûtons, notre cerveau perçoit et enregistre un ensemble complexe de sensations. Au cours de notre vie, et en fonction de nos expériences, ces sensations vont tisser des liens entre elles et s’ancrer plus ou moins profondément dans notre mémoire.

Petit à petit, ces liens vont évoluer, et ce à chaque moment de notre vie. Ils peuvent se renforcer, si les situations que nous vivons les confortent. Ils peuvent s’amenuiser, si nos expériences les infirment. Ils peuvent s’affiner, devenir plus subtils, plus précis, si nous prêtons attention aux détails et rééditons certaines actions. C’est ce que l’on appelle la plasticité du cerveau, ou plasticité neuronale.

Quoiqu’il en soit, ces liens forment un réseau qui détermine notre vision du monde et notre système de pensées. Nous comprenons le monde et ses interactions car nous sommes capables d’associer, au regard de notre expérience, ce que nous percevons de l’instant t à ce que nous avons acquis par le passé. Le tout nous permet d’anticiper, de prévoir, et d’organiser en conséquence… avec plus ou moins de succès.

L’imaginaire collectif alimente aussi notre perception

L’interprétation que nous donnons à une situation est donc spécifique, car relative à notre expérience personnelle. Mais pas seulement. Notre interprétation puise aussi largement dans l’imaginaire collectif. C’est, pour le dire simplement, toutes les représentations que nous avons acquises, sans pour autant les vivre personnellement.

Si je prononce le mot Hiroshima, il est probable que surgisse en vous, d’une manière ou d’une autre, une pensée relative à l’explosion atomique de 1945. Pour ma part, je vois instantanément un champignon nucléaire, puis tout de suite après la couverture du livre de Marguerite Duras Hiroshima mon amour publié chez Gallimard. Une image forte que j’ai vue et revue à de nombreuses reprises, toujours dans la même situation.

Ce que je veux dire, c’est que toute information que nous recevons, toute situation que nous vivons, induit en nous des pensées qui sont à la croisée des chemins entre notre vécu (personnel) et l’imaginaire collectif. Ces deux mondes alimentent notre perception des événements tout en modulant notre façon de penser et d’interpréter, constitutifs à leur tour de notre perception future.

Les bons mots font les bonnes communications

Prendre en considération ces différents aspects est essentiel en communication. L’utilisation des mots, tout comme le choix des visuels, est une étape sur laquelle il faut s’attarder. La langue française est suffisamment riche pour pouvoir répondre à vos exigences de qualité de contenu, tout en veillant à pourvoir de l’information claire et utile à vos lecteurs.

La meilleure façon de vous assurer que votre contenu soit non seulement compréhensible, mais qui plus est bien compris – c’est-à-dire que ce dernier témoigne avec exactitude de ce que vous souhaitez communiquer – est sans doute de le partager autour de vous. L’avis de tierces personnes permet souvent d’ajuster le propos et d’éviter l’écueil d’un contenu mal ficelé.

Je ne vais pas vous faire le coup de l’autopromotion en insérant grossièrement un lien vers mes prestations de rédaction, mais comme dans tous domaines, s’adresser à un spécialiste garantit une qualité professionnelle. Qu’il s’agisse de rédiger du contenu, créer des visuels, réaliser une vidéo, concevoir un site web, développer votre présence sur les réseaux sociaux… entourez-vous de personnes compétentes en lesquelles vous ayez confiance.

•   •   •          •   •   •          •   •   •

dimitri kas

j’élabore votre stratégie éditoriale, j’harmonise votre communication écrite et je rédige vos textes web & print, le tout sous caféine, ce qui insuffle arôme à votre contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *