3 conseils pour améliorer votre référencement naturel

3 conseils pour améliorer votre référencement naturelLe terme de référencement ne vous est sans doute pas inconnu. Si vous côtoyez des personnes qui travaillent dans la communication, vous avez vraisemblablement quelques notions liées à l’optimisation du positionnement du contenu online. Mais concrètement, savez-vous comment procéder ? Connaissez-vous des techniques permettant d’améliorer le référencement d’une page web ? Cet article vous propose 3 conseils simples, rapides et efficaces que vous pouvez facilement mettre en place pour améliorer votre référencement.

De l’utilité (ou non) du référencement

Le référencement témoigne d’une idée simple : il s’agit d’être trouvé, recensé et indexé par les moteurs de recherche, et ce dans le but d’apparaitre dans les résultats de recherche. En théorie, chaque page qui se trouve sur le web est identifiable par ces moteurs, donc sujette à indexation… et donc potentiellement accessible à tout internaute qui en fait la demande, même s’il est possible – comme le proposent certains éditeurs comme WordPress – de « demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ».

Etre référencé est donc une étape qui ne demande aucune connaissance particulière, puisque c’est le moteur de recherche qui fait le travail d’indexation. Pour les sites, blogs et autres pages web n’ayant pas d’objectifs de visibilité, aucun travail de référencement n’est nécessaire. Tenir un blog personnel sur un voyage ou une expatriation dans le but de rester en contact avec sa famille et ses amis est un exemple concret de pratique où le référencement effectué par les moteurs de recherche est amplement suffisant.

En revanche, si vous souhaitez utiliser le potentiel des moteurs de recherche pour améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche, il va falloir user de quelques techniques de référencement. Car vous le savez bien : sur Google – LE moteur de recherche par excellence – seules les premières lignes des résultats bénéficient d’une réelle attention de la part de l’internaute. Une étude récemment réalisée par l’agence Mediative confirme d’ailleurs ce fait, que chacun d’entre nous peut tester in vivo.

Référencer c’est bien, positionner c’est mieux

En termes webmarketing, on parle de SEO – Search Engine Optimization – pour évoquer l’ensemble des techniques visant à améliorer le référencement (le positionnement pour être plus exact, comme dit le spécialiste SEO Patrick Chareyre dans son article intitulé Le suivi de positionnement de votre site) d’un élément dans les moteurs de recherche, qu’il s’agisse d’une page web, d’un blog, d’un site, etc. L’objectif est très clairement de vous positionner le plus rapidement possible dans les résultats de recherche, l’idéal étant bien entendu la/les première(s) ligne(s) de la 1ère page.

Sur Google, il existe deux possibilités pour espérer décrocher le Graal : le référencement payant via l’achat de mots-clefs (AdWords) et le référencement gratuit via l’utilisation de techniques SEO (naturel/organique). David Carle, consultant spécialisé dans les stratégies SEO,  livre son analyse des données de l’étude Mediative (dans son article Comment Google change nos habitudes de recherche) et nous donne quelques pistes pour élaborer une stratégie de référencement efficace.

L’idée principale, nous dit-il, est « d’occuper le maximum de visibilité sur la première page de résultats de recherche, et ainsi maximiser vos chances d’obtenir le clic ». Pour cela, il recommande une approche holistique s’orientant vers une complémentarité des pratiques (payantes et gratuites). En complément de son article, et pour alimenter la réflexion, je vous propose ici 3 conseils pour améliorer votre référencement naturel.

Nouveauté, maillage interne et backlinks

Le premier conseil est de générer de la nouveauté. Qu’il s’agisse de créer votre propre contenu ou de diffuser celui des autres (j’ai déjà parlé de curation de contenu dans un article publié sur le monde économique), l’idée fondamentale est de manifester de la vie. Google aime le contenu frais ! Pour ce faire, vous pouvez par exemple créer un blog sur lequel vous allez publier de manière régulière du contenu – articles, vidéos, visuels, tutos, etc. – qui font sens pour les internautes.

Dans un deuxième temps, pensez à insérer des liens internes au sein de vos contenus. En travaillant sur le champ lexical propre à votre activité, vous pouvez développer des idées sur des sujets connexes, et ainsi créer des liens entre les différents contenus que vous publiez sur votre plateforme. Le but est de constituer un cocon sémantique qui témoignera de votre expertise dans votre domaine d’activité, et de lier les différents éléments entre eux. C’est ce que l’on appelle le maillage interne, très très (très) apprécié par Google.

Enfin, essayez d’obtenir des backlinks ! Les backlinks – liens entrants – sont des liens déposés sur des pages web autres que votre plateforme de diffusion et qui pointent vers vos contenus. Par exemple, lorsque j’insère un lien vers le site du spécialiste SEO Laurent Bourrelly, inventeur du concept de cocon sémantique, je crée un backlink qui lui sera bénéfique en termes de référencement. En instruisant des liens au sein de vos contenus vers des pages web externes, vous améliorez vos chances d’obtenir des liens en retour… et ça c’est bon pour votre positionnement !

•   •   •          •   •   •          •   •   •

dimitri kas

j’élabore votre stratégie éditoriale, j’harmonise votre communication écrite et je rédige vos textes web & print, le tout sous caféine, ce qui insuffle arôme à votre contenu !

4 commentaires sur “3 conseils pour améliorer votre référencement naturel

  1. Bonjour. je viens de finir ma formation pour connaitre le référencement naturel et avec votre article, je pourrai l’améliorer. Merci pour ce partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *