10 questions à Sylvie Bongard, graphiste

Sylvie BongardLa rousseur de vivre : malaxe de la typographie – fait vibrer les mots – donne du sens au texte – soigne l’énergie du travail – met le vrai en lumière – joue de toutes les couleurs – épure les contenus – met l’essentiel en évidence – câline la ponctuation – libère les espaces – rythme les sons – Aime faire et fait aimer.

En quoi consiste ton métier en 1 phrase ? 5 mots ? 1 mot ?

Mon métier de graphiste consiste à mettre de la lumière « dans » et « entre » les lettres, afin de rendre le contenu plus lisible avec le cœur. En un mot : plaisir !

Ta journée de graphiste d’hier ?

On dit souvent que les créatifs ont coutume de se lever tard, moi je trouve que c’est dans l’aube naissante que je trouve le plus d’inspiration ! Ensuite :
– un bon déjeuner plein de vitamines pour stimuler le corps et l’esprit
– 2h à regarder des belles créations sur internet ou dans la nature, pour se mettre en conditions
– 2h à prendre des notes sur toutes les idées qui trottent dans ma tête et que j’aimerais réaliser.
Me rendre compte que la moitié de la journée est déjà passée
– 1h de création intensive
– 4h à tout remettre en question et essayer divers variantes…
– et enfin 6h d’organisation comptabilité, devis, téléphones, prospection.

Comment ça la journée est finie ?

Ton truc pour résoudre les conflits/apaiser les tensions ?

Ne pas prendre les choses de manière personnelle et faire de mon mieux.

Ta plus belle expérience/anecdote ?

La machine à remonter le temps ! Lorsqu’un client donne un délai d’impression mais ne livrera ses contenus que par la suite 😉 Je me sens magicienne !

Ta meilleure recommandation, et à qui ?

Quand on crée un objet ou une mise en page, essayer d’y mettre ses meilleures intentions et ne pas transmettre sa mauvais humeur dans un travail que l’on offre. Garder l’énergie de la colère pour faire de l’ordre dans son bureau ou son impatience pour trier sa comptabilité. Mais quand on crée, c’est important d’avoir l’esprit en paix.

Un conseil pour une jeune/nouvelle graphiste ?

Ce métier est une opportunité de représenter à l’extérieur ce que tu as de beau à l’intérieur, il est donc primordial de chercher ton inspiration au plus profond de toi-même et d’être sincère dans ce que tu produis.

Ton petit plaisir ?

Découvrir, imprimé sur papier, un projet sur lequel j’ai travaillé longtemps à l’écran.

Que ferais-tu si tu étais plus intelligente ?

Je saurais mieux que répondre à cette question…

Et maintenant, que vas-tu faire ?

Me relire pour vérifier que j’ai été claire sur le fait que j’exerce mon plus beau métier du monde !

Le mot de la fin ?

Rêvez, créez, aimez ! La vie ne dure qu’un jour.

•   •   •          •   •   •          •   •   •

dimitri kas

j’élabore votre stratégie éditoriale, j’harmonise votre communication écrite et je rédige vos textes web & print, le tout sous caféine, ce qui insuffle arôme à votre contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *